lundi 9 décembre 2013

Il était une fois Noël : le 2 et le 3 décembre.

Lundi 2 décembre : nos blogs se mettent aux couleurs de Noël

Puisque ce changement de décoration ne justifie pas un article à lui-seul, je fais un deux en un et je vous présente ma toute nouvelle décoration de blogoNoël.



Mardi 3 décembre : partage des playlists de Noël pour se mettre dans l'ambiance et créer une atmosphère cosy dans le chalet (pis c'est mon bloganniversaire)

Tout d'abord, je te souhaite avec un peu de retard un très joyeux Noël Samarian. :)

Noël approchant, je deviens un véritable lutin du Père Noël m'abreuvant de chansons de Noël (et de vin chaud mais vous le savez déjà désormais), anglophones de préférence. Je ne vais, ici, vous parler majoritairement que de grands classiques mais ces derniers sont incontournables sur mon iPod en période hivernale alors j'espère que vous les apprécierez autant que moi.

Je commencerai avec le grand Frank Sinatra, non seulement parce qu'il mérite ce rang d'honneur mais également parce que je crois bien que ce morceau est ma chanson de Noël favorite.


Nous continuons avec cet autre très grand classique de Noël, Let it snow par Dean Martin.

Parce que j'aime beaucoup leur album Christmas with the Puppini Sisters, voici leur reprise d'un morceau d'Elton John.

J'adore vraiment cette chanson de Mariah Carrey, et je trouve que le clip version 60' en noir et blanc est vraiment mieux que cette version, malheureusement, impossible d'intégrer l'autre à mon article.

Parce que Wham! mérite cette place dans cet article rien que pour avoir fait Wake me up before you go go.

Ce morceau est une reprise des Sinatra et j'aime la version originale tout autant que la reprise. Cette chanson n'évoque pas Noël dans ses paroles mais elle sonne comme un air de Noël et l'ambiance du clip est totalement dans le thème.

Et je terminerai avec un peu de Beach Boys et...


... d'Elvis pour une ambiance plus rock'n'roll.

Pour prolonger cette ambiance musicale de Noël, je vous invite à lire (et écouter) cet article de mon amie Cathy car j'approuve chacun de ses choix qui auraient également pu être les miens. Et oui, nous ne sommes pas amies pour rien ! ;)

Noëllement votre.

Il était une fois Noël : le 1er décembre.

Noël est indubitablement ma fête préférée. Non seulement, je suis née le jour de Noël, mais en plus j'en adore l'ambiance : les lumières, les décorations, etc... Alors quand j'ai découvert - tardivement, hier soir sur le Boudoir de Cathy - le Chalet de Samarian, Chicky Poo et Petit_spéculoos, j'ai voulu à tout prix prendre part à ce joli challenge de l'Avent.

Et comme je commence en retard, je sais d'ores et déjà que je ne pourrai pas tout rattraper.

Dimanche 1er décembre : début du challenge, on s'installe au chalet avec un tea-time ou votre boisson préférée pour affronter le froid.

Dès que le froid s'installe et que l'hiver approche, les lumières de Noël et cette ambiance hivernale me donnent irrésistiblement envie de vin chaud.
Le vin chaud, c'est une habitude que j'ai pris en Lorraine, je ne suis même pas certaine d'y avoir déjà goûté avant de vivre à Nancy. Mais très vite, c'est devenu l'incontournable tradition. Il était impensable que je fasse un marché de Noël sans prendre un verre de vin chaud, tout comme il était indispensable que je fasse au moins une bouteille de vin chaud par an, en décembre.

Mais surtout, ma tradition préférée et celle qui me manquera beaucoup, c'était le vin chaud du dimanche de la St Nicolas. Tous les ans, un dimanche suivant le 6 décembre, le défilé de la St Nicolas a lieu à Nancy. St Nicolas étant le St patron des lorrains et des écoliers, c'est toute une ambiance festive et enfantine qui me plait énormément. Mais voilà, il fait toujours très froid et, durant des années, je n'ai pas loupé ce défilé et je me réchauffais avec un verre de vin chaud.
Depuis 2010, je ne l'ai plus fais, parce que je travaillais les deux années suivantes et que je ne pouvais pas être sur place ce dimanche-là. Désormais, je suis en Bretagne et il me sera plus difficile encore d'y assister mais j'espère pouvoir, un jour, quand j'aurai des enfants, les emmener voir ce défilé (mais sans vin chaud pour eux, un chocolat chaud fera très bien l'affaire ;) ).

Ceci n'est pas du vin chaud mais du thé, mais j'aime ce
mug d'amour et il m'évoque Noël tout au long de l'année
alors quoi de mieux pour illustrer cet article ?

Voici ma recette du vin chaud.

Pour une bouteille de rouge (il n'est pas nécessaire de choisir une excellente bouteille puisque le vin sera assaisonné mais il est préférable de ne pas en choisir une trop mauvaise non plus),
Ajouter des épices (selon ce que vous avez sous la main : cannelle, gingembre, étoiles anisées, cardamone, clous de girofle, grains de poivre, muscade, etc...
Ajouter du sucre (pour ma part, j'ai une préférence pour la cassonade et j'ajoute également un sachet de sucre vanillé, mais on peut mettre tout type de sucre ou même du miel pourquoi pas),
Ajouter selon les goûts une orange ou un citron (le zeste, le jus, ou l'agrume coupé en morceau, comme vous le voulez),
Ajouter selon les goûts éventuellement de l'alcool (pour ma part, j'en mets rarement mais il m'arrive d'ajouter un peu de Cointreau en bonne "semi angevine", mais certaines personnes utilisent du rhum, du cognac ou même de la crème de cassis ou de mûre).

Je ne mets pas de mesures car, pour moi, c'est assez instinctif. Bien sûr, il ne faut pas abuser du sucre et des épices (sinon ça arrache la gorge ! Et un ami m'a fait du vin chaud trop fort en étoile anisée l'an passé, et comme j'ai horreur de l'anis, c'était regrettable).
Pour ma part, je mets le vin à cuire à feu doux, j'y ajoute les épices (que je laisse mijoter un moment), puis les agrumes et le sucre (et je laisse encore mijoter un bon moment). Je goûte à chaque fois pour vérifier si j'ai mis assez d'épices et de sucre. Si le vin est trop fort, on peut le diluer avec un peu d'eau (là c'est aussi selon les goûts).
Une fois le vin prêt, il n'y a plus qu'à le filtrer !
Certaines personnes font macérer les épices plusieurs heures voire plusieurs jours avant de cuire le vin chaud. D'autres personnes font leur vin chaud, le filtre et le laisse reposer en bouteille plusieurs jours voire plusieurs semaines. Il paraît que c'est encore meilleur reposé et réchauffé. Pour ma part, je le consomme immédiatement après l'avoir filtré, et cela me convient. :)

N'hésitez pas à l'accompagner de petits biscuits de Noël, c'est un régal. Pour ma part, j'aime faire des étoiles à la cannelle, des sablées en forme de sapins, et des biscuits au gingembre ainsi que des chocolats glacés.

Noëllement votre.

La photo est de moi. This picture is mine.

dimanche 1 décembre 2013

Ce que j'aime chez lui...

Tout début de relation amoureuse a quelque chose de magique.
Après mes déboires ces deux dernières années, je n'imaginais pas le voir arriver dans ma vie. Et le voilà, mon Loup aux yeux bleus, attentionné, drôle... Je le regarde et je ne cesse de me dire que ces moments présents où l'on profite juste l'un de l'autre sont magiques, mais que c'est une relation réellement durable, que mes amis et ma famille vont l'adorer. Il est si différent de ces hommes qui ont traversé ma vie pendant deux.

J'aime ses yeux bleus tachetés, j'aime son visage, j'aime son corps et son odeur. J'aime ses cheveux bruns parsemés de quelques cheveux blancs, j'aime les fossettes qui lui creusent les joues quand il sourit. J'aime sa voix, les accents amusants qu'il adopte pour me faire sourire. Son sourire au réveil, sa façon de me prendre dans ses bras, nos discussions parfois des nuits entières.
Et je l'aime, oui je l'aime pour tout ce qu'il est.

Et je suis en mode Bisounours en ce moment du coup.

Il y a tellement de choses que j'aime chez lui, j'ai un peu peur de déchanter.
Récemment, mon frère et moi sommes rentrés chez ma mère ensemble et nous en avons longuement parlé. Il connaissait l'existence de mon Loup, il a été l'un des premiers à savoir que nous étions ensemble, et lors de cette discussion, cela faisait une semaine que nous étions ensemble.
Mon frère m'a dit que la plupart des gens font l'erreur de chercher des qualités précises chez d'autres personnes alors qu'il vaut mieux prêter attention aux défauts que l'on accepte et ceux qui sont rédhibitoires. Je trouve qu'il n'a pas tort, même si pour ma part, les défauts et les qualités sont assez similaires (par exemple, je veux quelqu'un d'attentionné et je ne veux surtout pas quelqu'un d’inattentionné, évidemment, cela va de paire).
Il se trouve que l'été dernier, durant ma phase de travail sur moi, j'avais fais une liste des qualités que j'attendais d'un homme et la liste des défauts que je ne pouvais pas tolérer. Cela m'a aidé à me recentrer, à faire le tri entre les hommes qui me plaisaient et ceux qui pouvaient correspondre à ce que je voulais réellement et ce fut vraiment une très bonne chose pour moi. Et je pense que cela m'a réellement aidé, car ma dernière rencontre avant le Loup, je savais que cet homme me plaisait mais qu'il n'était pas fait pour moi. Cela m'a beaucoup aidé à m'en détacher, et je n'ai pas souffert de la tournure (très courte) que les choses ont prit.

Quant à la suite, ce fut une ascension vers ce petit nuage sur lequel je suis depuis quelques semaines. (Je l'ai un peu ressenti comme Diglee l'exprime dans ce post, j'avais envie de dire à mon coeur : « Tu as encore de la place, toi ? Tu as encore envie d'aimer, sérieusement ? » et la réponse était oui, j'étais, je suppose, tout simplement prête à l'aimer.) (Au passage, un petit coucou à Cha qui s'est reconnu dans ce post de Diglee autant que moi et autant que beaucoup d'entre nous je pense.)

Je connais déjà quelques défauts qu'a mon Loup (depuis quelques mois que je le connais), et ceux-ci ne me dérangent pas pour le moment. J'espère ne pas en découvrir de plus dérangeants pour moi à l'avenir, j'espère surmonter ce moment à partir duquel les défauts ne m'attendriront plus mais m'agaceront. Je sais aussi que l'amour n'est pas toujours au plus haut, que parfois les choses sont plus insipides. Je ne me fais pas de souci, je sais qu'il en a également conscience (lui aussi a de l'expérience en matière de longue relation), je sais qu'il ne fuira pas sous prétexte que la passion des premiers temps s'atténue.
Pour résumer, je pense que je ne le place pas sur un piédestal (ce qui limite les risques de déception) mais je vis un début de relation tout aussi rose en bubble-gum.

Et ce qu'il adviendra de nous ? Nous le saurons bien assez tôt.
Beaucoup de bonnes choses, je l'espère. :)

La photo n'est pas de moi, je ne sais plus où je l'ai trouvé ni de qui elle est. S'il s'agit de votre photo, merci de me le signaler !
This picture is not mine, but I don't remember where I found it and who made it. If it's yours, thanks to notify me!